Une pièce d'Emanuelle Delle Piane

L’histoire

La confiserie de Monsieur Bonbon et de ses deux filles, Guimauve et Réglisse, est réputée à mille lieues à la ronde pour sa spécialité : la larme au sucre -petit bonbon liquoreux et transparent, rare et très cher, dont la recette est tenue secrète par le confiseur.

Quand la reine découvre que ce bonbon a la vertu de soulager les douleurs du Prince Léonard, son fils, atteint d’une mystérieuse maladie, elle en réclame toujours davantage.

Malgré sa bonne volonté, Monsieur Bonbon n’arrive plus à satisfaire les exigences de sa souveraine et craint qu’elle ne pique l’une de ses colères légendaires. Mais les deux sœurs ont plus d’un tour dans leur sac et vont imaginer un plan diabolique pour aider leur papa…

 

L’auteure nous entraîne dans une fable à l’humeur joyeuse, sans pour autant omettre la réalité cruelle de certaines situations. Nous suivons avec plaisir les aventures de personnages hauts en couleur au caractère bien trempé, et découvrons avec délice une pièce intelligente et enjouée, nous réservant un dénouement aussi riche qu’inattendu.

 

Avec par ordre d'apparition

- Fabrice Augé-Dedieu dans le rôle de Monsieur Bonbon

- Ophélie Mercier dans le rôle de Réglisse, la fille aînée du confiseur

- Aurore Blineau dans le rôle de Guimauve, la fille cadette

- Mathieu Philippon dans le rôle de Norbert, le jardinier de la reine

- Caroline David dans le rôle de Madame Cachou

- Antonin Holub dans le rôle de Monsieur Médoc

- Romain Canonne dans le rôle de Victor, le valet de la reine

- Caroline David dans le rôle de La reine

- Mathieu Philippon dans le rôle du Prince Léonard

Mise en scène : Caroline David

Mise en mouvement : Philippe Bonhommeau

Création musicale et interprétation : Jérôme Klür

Création lumière : Mehdi Izza – Compagnie Trafikandars

Affiche : Vincent Roure

Un grand merci à Dominique David, Julien Favart et Sydney Karsenti pour leur soutien technique et
artistique